0

Le sujet en question. Ce qu'en pensent la littérature et la philosophie

El sujeto en cuestión. Lo que piensan la literatura y la filosofía, Frz/span, Espacios Literarios en Contacto 15

99,40 €
(inkl. MwSt.)

Lieferbar innerhalb 1 - 2 Wochen

In den Warenkorb
Bibliografische Daten
ISBN/EAN: 9783034334075
Sprache: Französisch
Umfang: 266 S.
Format (T/L/B): 1.5 x 22.5 x 15.5 cm
Auflage: 1. Auflage 2018
Einband: kartoniertes Buch

Beschreibung

Le thème de la subjectivité a ceci de singulier qu'il travaille l'histoire de la pensée et des arts, au moins en Occident, de façon constante, en y introduisant des continuités et des ruptures qui sont des jalons permettant de s'y orienter. Le sujet s'absente ou au contraire fait retour, en proie à de drôles d'intermittences qui signalent en creux les grandes articulations de la vie intellectuelle au xxème siècle, tout particulièrement en France, cartésianisme oblige. Mais il ressort aujourd'hui de ces ' étonnantes oscillations ' qu'avaient déjà pointées P. Ricoeur que la subjectivité n'est plus sujet et qu'elle a perdu tout ou partie de ses ambitions fondationnelles. C'est à la littérature qu'il revient notamment de rendre compte, par-delà la définition obsolète d'un sujet transparent et identique à lui-même, de la cohésion de subjectivités singulières qui s'éprouve à travers le récit de soi. Ce sont ces formes de subjectivités, comme autant de rejetons du Sujet, que le présent volume entreprend d'examiner en cherchant à savoir pourquoi, en bien des occasions, la philosophie y appelle la littérature à la rescousse. El tema de la subjetividad se caracteriza porque perfila la historia del pensamiento y de las artes, al menos en Occidente, de manera constante, introduciendo en ella continuidades y rupturas que se convierten en hitos orientadores. El sujeto se ausenta o reaparece, presa de caprichosas intermitencias que señalan las grandes articulaciones de la vida intelectual del siglo xx, especialmente, cartesianismo obliga, en Francia. Pero hoy resurge de esas "sorprendentes oscilaciones" que ya había apuntado P. Ricoeur y que establecen que la subjetividad ya no es sujeto y ha perdido toda o parte de sus ambiciones fundacionales. Compete sobre todo a la literatura dar cuenta, más allá de la definición obsoleta de un sujeto transparente e idéntico a sí mismo, de la cohesión de subjetividades singulares que se experimenta a través de la narración de sí. El presente volumen examina estas formas de subjetividad, como otros tantos rebrotes del Sujeto, buscando saber por qué, en muchas ocasiones, la filosofía llama a la literatura al rescate.

Autorenportrait

Juan Manuel Aragüés es Profesor Titular de Filosofia de la Universidad de Zaragoza. Thierry Capmartin est Maître de conférences à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour. Nadia Mékouar-Hertzberg est Professeure à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour. Alfredo Saldaña es profesor titular de Teoría de la Literatura y Literatura Comparada de la Universidad de Zaragoza.